Coronavirus – Sécurité informatique

Accueil / Actualités/ Coronavirus – Sécurité informatique

La crise du coronavirus (COVID-19) : nouveau terrain de jeu des pirates.

Publié le 30/03/2020 à 14:00

La crise du coronavirus (COVID-19) : nouveau terrain de jeu des pirates.La crise du coronavirus (COVID-19) : nouveau terrain de jeu des pirates.

 

COMMENT AGISSENT LES PIRATES INFORMATIQUES ?
– Mise en ligne de fausses attestations de déplacement sans limite de date, dans le but de collecter des données personnelles ou de vous demander de l’argent ;
– Déploiement de logiciels malveillants (type rançongiciels (« ransomware »)) via de fausses applications pour smartphone, censées suivre l’évolution du virus ;
– En se faisant passer pour le ministere, l’assistance informatique ou la DRH, ou en demandant d’appeler un faux numéro, en prétextant un problème informatique ou une directive RH, dans le but de bloquer votre ordinateur, votre smartphone, ou de vous soutirer de l’argent ;
– En utilisant la technique habituelle de l’hameçonnage (« phishing ») pour prendre une fausse identité officielle (site du ministère de la santé par exemple), afin de vous faire cliquer sur un lien frauduleux dans un mail ou SMS.

 

QUE FAIRE POUR REDOUBLER DE VIGILANCE FACE A CES APPELS / MESSAGES ?
– Méfiez-vous des messages [mail, SMS, chat…] ou appels téléphoniques d’origine inconnue ou inattendus : L’hameçonnage ou phishing reste le premier vecteur d’attaque pour vous dérober des informations personnelles, professionnelles ou bancaires.
– Vérifiez l’identité de leur expéditeur, en cas de doute, supprimez le mail et appelez vos contacts habituels ;
– Ne cliquez surtout pas sur les liens qui vous paraissent suspects (en particulier si vous ne reconnaissez pas l’adresse Internet qu’ils indiquent) ;
– Ne propagez pas de tels messages, mais supprimez-les immédiatement ;
– Ne communiquez jamais votre mot de passe à quiconque, et verrouillez votre ordinateur quand vous sortez ;
– Ne communiquez jamais de données personnelles à quiconque ou sur aucun site sans en avoir vérifié la source ;
– Ne mélangez pas vie privée et vie professionnelle ;